Dangers du bruit

En mai 1963, le 1er Congrès International contre le Bruit dénonce ses méfaits.

Le danger représenté par une exposition au bruit dépend de deux facteurs :

  • le niveau sonore ;
  • la durée d’exposition.

Cependant, les couples niveau sonore/durée d’exposition à risques sont mal connus aujourd’hui.

Mais il dépend aussi d’une sensibilité plus générale de la personne à certains éléments du cadre de vie.

Danger de l'exposition aux bruits
Effets psychologiques au bruit

Les effets psychologiques :

  • l’agressivité ;
  • le stress ;
  • l’angoisse ;
  • la réduction des performances intellectuelles ;
  • la diminution de la productivité ;
  • un état d’exaspération ;
  • la perturbation du sommeil, la fatigue ;
  • la dépression.

Les effets physiologiques :

  • les troubles auditifs ;
  • au-delà de 160 dB, rupture du tympan, luxation des osselets, lésion cochléaire ;
  • les acouphènes ;
  • la diplacousie ;
  • l’hypertension artérielle ;
  • l’accélération de la fréquence cardiaque ;
  • le ralentissement du transit intestinal, troubles digestifs ;
  • des contractures musculaires qui entraînent spasmes et crampes ;
  • l’angine de poitrine ;
  • des troubles fonctionnels qui peuvent conduire aux maladies organiques ;
  • le dérèglement des systèmes neurovégétatifs et circulatoires.
Échelle des bruits